Intermédiaire
Cours 24
3 min

Qu’est-ce qu’un atomic swap ?

L’objectif initial des blockchains est d’effectuer des transferts de valeurs sans avoir recours à des tiers de confiance.

  • Les limites des blockchains dépassent la simple question de la scalabilité.
  • Les atomic swaps offrent la possibilité d’échanger des cryptomonnaies en pair-à-pair, directement depuis différentes blockchains.
  • L’exécution d’un transfert de bitcoins en temps imparti lors d’un atomic swap est assurée par des Hashed Timelock Contracts (HTLC)

Dans ce cours, vous allez découvrir en détail les atomic swaps.

Déplacer les cryptomonnaies entre les blockchains

Comme le domaine des cryptomonnaies et de la technologie blockchain évolue rapidement, avec un nombre toujours croissant de tokens, de cas d’utilisation dans la vie réelle, et de fonctionnalités, l’interopérabilité entre les blockchains reste fastidieuse.

Les limites des blockchains dépassent la simple question de la scalabilité. Les différents cas d’utilisation pour chaque blockchain engendrent des besoins et des standards différents en matière d’architecture de réseau et de technologie au sein d’un espace blockchain déjà fracturé. Cette fragmentation entrave le processus de rationalisation et de développement, tout en exposant les blockchains à des failles de sécurité et, finalement, en ralentissant leur adoption et le secteur dans son ensemble.  

En faveur de l’échange de cryptomonnaies

Si vous souhaitez vous lancer dans l’échange de cryptomonnaies, sachez que c’est actuellement une entreprise fastidieuse. Dans tous les cas, vous devez passer par à un exchange de cryptomonnaies. C’est à cette étape que le premier problème peut se poser concernant les deux cryptomonnaies que vous voulez échanger. Les cryptomonnaies sont réunies en paires de trading fixes, ce qui veut dire que la paire de cryptomonnaies que vous voulez échanger n’est peut-être pas acceptée. Les offres proposées par les exchanges sont limitées. Les combinaisons prédéfinies fournies par l’exchange de votre choix signifient que vous devez, en tant qu’utilisateur, soit vous accommoder de la situation, soit choisir l’option fastidieuse d’échanger plusieurs cryptomonnaies sur différents exchanges. En plus des barrières entre les cryptomonnaies, il vous faut prendre en compte les temps d’arrêt potentiels et les baisses de volume des exchanges. C’est là qu’interviennent les atomic swaps. 

Les principes de l’atomic swap

Les atomic swaps, aussi connus sous le nom de « atomic cross-chain trading » en anglais, ou « échange atomique entre chaînes » en français, offrent la possibilité d’échanger des cryptomonnaies en pair-à-pair, directement depuis différentes blockchains sans avoir besoin de passer par un tiers, tel qu’un exchange par exemple. 

Il est évident qu’un tel échange doit avoir lieu dans un temps imparti, qui, dans le cas de Bitcoin, est assuré par un certain type de smart contract appelé « Hashed Timelock Contract » (HTLC). Un HTLC est doté d’un minuteur intégré qui garantit que la transaction soit effectuée dans un délai donné. Si la transaction n’est pas effectuée dans ce délai, elle est automatiquement annulée. 

Il existe deux types d’atomic swaps : les swaps « on-chain » qui ont lieu entre deux cryptomonnaies sur deux blockchains différentes ; et les swaps « off-chain » qui ont lieu dans les canaux de seconde couche d’une blockchain principale, comme ceux du Lightning Network par exemple. 

Les paiements sur le Lightning Network ne nécessitent pas d’être confirmés par des blocs et ne se font pas concurrence pour y être intégrés. Ils sont donc pratiques à utiliser dans les situations qui nécessitent une vitesse de transaction instantanée, comme dans le commerce de détail par exemple. Ils contribuent également à ouvrir la voie aux micropaiements instantanés dans un monde qui s’ouvre toujours plus aux appareils connectés. 

 

Malgré leur potentiel, les atomic swaps ne doivent leur succès qu’à des systèmes prototypes dont l’optimisation est limitée, ce qui empêche pour l’instant leur adoption par le grand public. De plus, le concept sur lequel repose les atomic swaps classiques a également ses limites. En outre, des notions de base en codage sont indispensables pour les utiliser. 

Enfin, les atomic swaps dans leur forme actuelle n’ont ni la vitesse nécessaire à l’adoption de masse, ni un nombre suffisant de partenariats avec des fournisseurs de wallets. Tout cela pousse les utilisateurs à conserver des actifs dépréciés, faute d’alternative. 

Les projets tels que Pantos, un projet de recherche open-source multipartite qui cherche à permettre le transfert de tokens décentralisés entre blockchains, vous seront présentés dans la section « Experts » de la Bitpanda Academy.  

Envie d’acheter des cryptomonnaies ?

Lancez-vous

DISCLAIMER

Cet article ne constitue en aucun cas un conseil en investissement ni une offre ou une invitation à acheter des actifs financiers numériques.

Le présent article est fourni à titre d'information générale uniquement et aucune déclaration ou garantie, expresse ou implicite, n'est faite et aucune fiabilité ne doit être accordée quant à l'équité, l'exactitude, l'exhaustivité ou la justesse de cet article ou des opinions qui y sont contenues.

Certaines déclarations contenues dans cet article peuvent concerner des attentes futures fondées sur nos opinions et hypothèses actuelles et comportent des incertitudes susceptibles d'entraîner des résultats, performances ou événements réels différents de ces déclarations. 

Ni Bitpanda GmbH, ni aucune de ses filiales, conseillers ou représentants ne peuvent être tenus responsables de quelque manière que ce soit en relation avec cet article. 

Veuillez noter qu'un investissement dans des actifs financiers numériques comporte des risques en plus des opportunités décrites ci-dessus.