Débutant
Cours 4
3 min

Qu’est-ce que la double-dépense ?

La double-dépense est un problème informatique majeur que chaque cryptomonnaie doit résoudre, sans quoi elle n'aurait absolument aucune valeur. N’importe qui pourrait alors dupliquer à tout moment une transaction dans laquelle une unité de cryptomonnaie aurait déjà été dépensée.

  • La double-dépense désigne le fait que les mêmes unités d’une devise peuvent être dépensées deux fois ;
  • La double-dépense pourrait détruire la confiance dans une cryptomonnaie ;
  • Les cryptomonnaies évitent les double-dépenses en utilisant une blockchain qui associe un registre public à des algorithmes cryptographiques.

Dans ce cours, nous étudierons la notion de double-dépense.


 
La double-dépense désigne le fait que les mêmes unités d’une cryptomonnaie pourraient être dépensées deux fois, il est donc crucial d’éliminer ce risque sur le plan numérique.

La double-dépense pourrait totalement détruire les fondements technologiques de la blockchain. Une blockchain est une base de données qui est non seulement infalsifiable, mais qui archive également toutes les transactions effectuées au sein du réseau. C’est pour cette raison que le risque d’effectuer une double-dépense pourrait radicalement ébranler la confiance dans une cryptomonnaie comme le bitcoin ou n’importe quelle autre base de données blockchain.

Le « problème des généraux byzantins » en est une analogie qui s’attaque au défi confronté par de multiples parties qui ne se font pas confiance, tandis qu’elles s’engagent dans une entreprise commune dans laquelle elles ont besoin de coopérer pour réussir.

Le problème des généraux byzantins est un raisonnement intellectuel qui illustre le problème de désaccord des acteurs d’un système décentralisé. Dans cette comparaison, seule une attaque coordonnée par tous les généraux dirigeant individuellement sa propre armée mènerait à la victoire. Si l’un des généraux commet une erreur ou attaque un autre général, la bataille est perdue.

 

Prêt à gagner des BEST ? Cliquez ici pour répondre au quiz !

Quiz Débutant

Les cryptomonnaies ont par conséquent besoin d’intégrer à leur protocole la tolérance aux pannes byzantines, de l’anglais « Byzantine Fault Tolerance ». La tolérance aux pannes byzantines (BFT) implique qu’un système informatique doit fonctionner tout en maintenant un certain seuil de satisfaction en cas d’erreurs ou de pannes, y compris lorsque des membres du réseau se comportent en traîtres et tentent de tromper le système.

Pour éliminer le risque de double-dépense, la technologie blockchain utilise un système de partage de fichiers pair-à-pair jumelé à la cryptographie à clé publique.

Dans cette logique, on peut retracer la chaîne des propriétaires des cryptomonnaies, car elle est archivée dans la blockchain, qui est un registre public. Elle est simultanément vérifiée par la communauté des cryptomonnaies à l’aide de protocoles cryptographiques.

Toutes les transactions sont publiquement enregistrées et sécurisées par chiffrement dans un registre qui est alimenté par des milliers d’ordinateurs dispersés aux quatre coins du monde. Tous les utilisateurs peuvent donc voir les transactions qui ont été précédemment exécutées.

Dans le cas de Bitcoin, les transactions sont vérifiées par les mineurs qui s’assurent au cours du processus de vérification que toutes les transactions sont irréversibles, définitives et infalsifiables, apportant ainsi une solution efficace au risque de double-dépense.

Envie d’acheter des cryptomonnaies ?

Lancez-vous

AUTRES LECTURES

LIVRES

  • James C. Anderson - Crypto-monnaie : Le Guide Ultime Débutant et Intermédiaire pour Apprendre à Investir, Trader et Miner les Crypto-Monnaies ;
  • Daniel Ichbiah - Bitcoin et Cryptomonnaies pour les Nuls ;
  • Gilles Quoistiaux - Bitcoin & crypto-monnaies: Le guide pratique de l'investisseur débutant.

LIENS

Une compréhension approfondie du problème des doubles dépenses dans Bitcoin

Problème des généraux byzantins

Qu’est-ce que la double-dépense (double-spending) ?