Intermédiaire
Cours 18
5 min

Quel est le rôle du Lightning Network pour Bitcoin ?

Le Lightning Network est une des solutions à avoir été proposées pour résoudre les problèmes de scalabilité du réseau Bitcoin.  

  • Les limitations de la capacité du réseau Bitcoin à traiter les transactions ont rapidement mené à un débat sur la taille de ses blocs ;
  • Le Lightning Network a évolué pour devenir une solution de scalabilité en dehors du réseau principal de Bitcoin, ce qui a permis de réduire les frais de transactions et d’augmenter la vitesse du traitement des transactions ;
  • Le Lightning Network est un réseau en forme de toile composé de canaux de paiement sous-jacents ;
  • Les paiements instantanés, la scalabilité et les frais peu élevés sont les principaux atouts du réseau Lightning Network ;
  • L’augmentation du nombre de participants facilite son utilisation, car la probabilité qu’un canal de paiement soit disponible augmente réciproquement.

Dans ce cours, nous étudierons le Lightning Network.

Le Lightning Network est une des solutions à avoir été proposées pour résoudre les problèmes de scalabilité du réseau Bitcoin, à l’instar de SegWit et de l’augmentation de la taille des blocs ; cette dernière solution est devenue par la suite Bitcoin Cash. Bien que SegWit a été adopté beaucoup plus rapidement, le Lightning Network a été proposé en premier. Comme les nodes Bitcoin, les canaux de paiement servent de passerelle vers le Lightning Network, mais, contrairement à Bitcoin, il n’y a pas de mineurs. Au lieu de cela, le Lightning Network est sécurisé par ses propres smart contracts. 

Une toile de canaux de paiement

Les canaux de paiement sont vitaux au Lightning Network. La participation au réseau nécessite un logiciel spécifique, appelé « client Lightning Network », qui facilite les paiements de l’utilisateur en créant des canaux de paiement.

Deux utilisateurs du réseau Bitcoin peuvent, par exemple, utiliser un canal de paiement pour envoyer des transactions et ainsi mettre à jour le solde du canal jusqu’à la limite qui a été bloquée auparavant dans le canal de paiement.

Après qu’une première transaction de financement a été effectuée pour ouvrir un canal dans le Lightning Network, les utilisateurs peuvent effectuer un nombre illimité de transactions entre eux sans que ces dernières soient stockées dans la blockchain. Cela allège la charge de la blockchain tout en mettant le réseau à l’échelle.  

Comment le Lightning Network peut-il être compatible avec Bitcoin ?

Après chaque paiement, le solde actuel est enregistré dans une « transaction d’engagement » qui doit être signée par les deux parties. Ce fonctionnement est inspiré du concept de compte courant en droit commercial classique, dans lequel une facturation périodique a été convenue dans le cadre d’une relation commerciale permanente et des services mutuels sont continuellement loués. 

Après chaque paiement, le solde actuel est enregistré dans une « transaction d’engagement » qui doit être signée par les deux parties.

Toutefois, dans le cas des canaux de paiement de Lightning Network, les créances ne sont réglées qu’une fois que l’un des participants ferme le canal de paiement en publiant une « transaction de règlement ». C’est cette action qui enregistre le solde total de chaque partie dans la transaction d’engagement finale, directement sur la blockchain. Contrairement au cas du compte courant, les deux parties n’ont pas besoin de se faire confiance. Néanmoins, les transactions dans un canal de paiement n’ont lieu que sur accord mutuel entre les deux parties. Le débit du canal de paiement n’est limité que par le temps de latence et le débit de la socket TCP utilisée. 

Malgré tout, les utilisateurs doivent toujours être attentifs à l’activité de la blockchain en ce qui concerne le règlement de ces transactions. Un utilisateur peut essayer de solder un compte avec une transaction de règlement périmée. Dans ce cas, l’autre partie doit publier la transaction de règlement en question afin de la contester. 

Les canaux sont les chemins qui mènent d’un cryptowallet à un autre. L’utilisation du Lightning Network nécessite un cryptowallet compatible. 

 

Quels sont les avantages de Lightning Network pour les utilisateurs de Bitcoin ?

Les frais de Lightning sont beaucoup moins élevés que ceux de Bitcoin et les transactions prennent fin plus rapidement

Il n’y a pas que le problème du block time de Bitcoin qui devra être réglé avant qu’on puisse s’acheter un café avec des bitcoins. Les frais de transaction doivent aussi être les moins élevés possible tout en incitant les mineurs à rester sur le réseau, un équilibre difficile à atteindre. Chaque fois qu’un utilisateur réalise plus d’une transaction sur le Lightning Network, les frais seront plus bas que ceux du réseau Bitcoin.

Au-delà des canaux de paiement du réseau, il y a aussi des personnes en charge des nodes de paiement qui facturent des frais pour s’assurer que les paiements arrivent à destination. Ces nodes de paiement s’apparentent à des services de transfert tel que Transferwise. Leur rôle consiste à trouver le chemin le plus rapide pour chaque paiement et d’en assurer la sécurité (en parallèle des smart contracts de Lightning).

Cela a déjà permis de dépasser la moyenne de Bitcoin de 7 à 10 transactions par seconde. Le problème est de déterminer l’importance de ce bond à l’heure actuelle, puisque la vitesse de transaction de Lightning est déterminée par la quantité de bitcoins allouée à l’ouverture d’un canal. 

Imaginez une carte de crédit plafonnée. Si vous ne lui allouez que 1 000 dollars, alors c’est le maximum que vous pouvez utiliser à tout moment. Donc même si le nombre maximum de transactions par seconde de Lightning peut être très élevé, il est plus précis de mesurer sa capacité canal par canal. Comme la capacité moyenne d’un canal de Lightning est d’un peu plus de 200 dollars et que la moyenne des frais par transaction est bien inférieure à 0,01 dollar, il pourrait déjà être en passe de devenir le réseau crypté de choix pour les achats quotidiens. 

Quels sont les inconvénients de Lightning Network ?

Son utilisation doit encore être optimisée pour l’utilisateur moyen

Malgré l’engouement qu’il suscite, le Lightning Network n’a pas tout à fait atteint son objectif de rendre les paiements quotidiens viables. L’utilisateur moyen ne peut pas y accéder sans l’aide d’un fournisseur de wallets tiers et d’un facilitateur de paiement. Ces tiers, en retour, perçoivent une commission pour les services qu’ils fournissent. En d’autres termes, le Lightning Network n’a pas vraiment facilité l’utilisation de Bitcoin ou d’autres cryptomonnaies.

Les nodes de paiement sont à double tranchant

Les nodes de paiement assistent les utilisateurs tout en compliquant la mise à l’échelle du Lightning Network. D’un côté, ils facilitent les démarches de l’utilisateur moyen en lui épargnant la complexité des canaux de paiement grâce à des partenariats avec des fournisseurs de wallets bien connus. De l’autre, ils compliquent la prise en main du Lightning Network par ses nouveaux utilisateurs. En résumé, c’est une étape supplémentaire entre les pairs d’un réseau pair-à-pair. 

Tout comme les mineurs, les nodes de paiement fonctionnent comme des entreprises qui dépendent de leur rémunération pour exister. Par conséquent, ils pourraient commencer à favoriser les transactions qui ont des frais plus élevés au détriment de celles aux frais plus faibles, ce qui gênerait l’adoption de Bitcoin dans la vie de tous les jours. Il sera intéressant de voir comment la communauté Bitcoin abordera ces questions à l’avenir. 

Envie d’acheter des cryptomonnaies ?

Lancez-vous

AUTRES LECTURES

LIVRES

  • Jacques Favier, Benoît Huguet — Bitcoin - Métamorphoses : De l'or des fous à l'or numérique ? ;
  • Laurent Leloup — Blockchain : La révolution de la confiance.

LIENS

Qu’est-ce que le Lightning Network ?

Scalabilité du Bitcoin : problème, solutions et futur

Le Lightning Network

Bitcoin en un clic : la révolution du Lightning Network ?

Qu'est-ce que le Lightning Network ?