Débutant
Cours 1
5 min

Les origines de la monnaie et l'importance de la confiance

Avant de nous plonger dans le monde des cryptomonnaies, prenons un peu de recul pour étudier quelques notions de base sur le concept de la monnaie.

  • La monnaie désigne tout ce qui peut servir de moyen d’échange ;
  • La monnaie a pris différentes formes tout au long de l’histoire de l’humanité ;
  • Avant l’invention de la monnaie, on passait par des systèmes de troc (bien que des études plus récentes indiquent que le système de dette a été inventé avant les origines de la monnaie) ;
  • Bitcoin est la plus grande innovation financière depuis la création des cartes de crédit dans les années 1950 et la naissance des banques en ligne à la fin des années 1990.

Dans ce cours, nous étudierons les principes fondamentaux de la monnaie.


 

Qu’est-ce que la monnaie ?

Depuis la nuit des temps, nous échangeons toute sorte de choses, tout d’abord via les systèmes de troc, qui consistaient à échanger des objets auxquels on attribuait une valeur intrinsèque égale : « Je te donne cette fourrure et en échange tu me donnes cette pierre tranchante que tu as trouvée.» Ce système convient pour des échanges entre deux personnes, mais devient généralement trop complexe dès que l’échange implique davantage de personnes, de biens ainsi que des distances plus longues.

De plus, un système de troc peut également se heurter à ses limites dans le cadre d’un échange entre seulement deux personnes. Par exemple, vous possédez une bonne quantité de baies que vous voulez échanger contre une fourrure. Si les deux parties ont besoin de l’objet offert par l’autre, elles peuvent faire affaire. Mais si l’une des parties ne rencontre aucun besoin, alors il y a un problème.

Pourquoi avons-nous besoin de la monnaie ?

Par ailleurs, le système d’échange comme le troc pose problème, car il n’est pas très efficace. Pour y remédier, l’histoire de l’humanité a été témoin de nombreuses tentatives visant à échanger une marchandise contre une autre : des fourrures, du sel, des coquillages, des pierres précieuses, des céréales et des métaux précieux. Toutes ces marchandises parmi d’autres ont été utilisées pour échanger un objet de valeur contre un autre. 

Par contre, que se passe-t-il si l’autre partie possède déjà suffisamment de baies ou n’a pas besoin de fourrure ? Pour résoudre ce problème, on a inventé la monnaie.

Pour le moment, nous ne parlons pas de pièces de monnaie ou de monnaie papier telles que nous les connaissons, mais de tout ce qui est perçu comme une réserve de valeur sur laquelle toutes les parties impliquées dans l’échange se sont mises d’accord, et qui peut être échangée contre un objet auquel une valeur est attribuée.

La monnaie est un outil pratique qui peut être utilisé pour échanger une valeur entre parties. En résumé, il s’agit d’un « moyen d’échange ».

La monnaie est un objet ou une entité qui peut être vérifiée et largement acceptée comme moyen de paiement.

Quelques caractéristiques propres à la monnaie

Moyen d’échange

La monnaie est un moyen d’échange dans le cadre de transactions commerciales impliquant biens, services et travail. Il est très pratique que le moyen d’échange désigné pour les transactions soit généralement accepté.

Réserve de valeur

Pour une utilisation ultérieure, la monnaie peut servir de réserve de valeur pour être utilisée dans le cadre de transactions jusqu’à ce qu’on en ait besoin. À ce titre, il est nécessaire d’avoir la garantie que la monnaie conserve sa valeur.

Transférabilité

La monnaie peut être facilement déplacée et échangée contre d’autres devises. Par exemple, les habitants de l’île de Yap en Micronésie utilisaient de la pierre calcaire comme devise officielle avant de passer aux dollars américains. En général, ces pierres étaient plus lourdes qu’une voiture, ce qui rendait leur déplacement très difficile. C’est pour cette raison que, même si elles changeaient de propriétaires, elles restaient généralement entreposées dans un seul et même endroit, et qu’il fallait se rappelait qui en était le propriétaire actuel. 

Durabilité

La monnaie est immuable et durable. Grâce à sa stabilité, elle peut être utilisée jusqu’à l’impression d’une nouvelle devise afin de remplacer l’ancienne.

Divisibilité

La monnaie est divisible - elle est disponible par petits montants pour échanger des objets de différentes valeurs. Imaginez que vous voulez acheter un paquet de chewing-gum, mais que vous n’avez qu’un billet de 50 - ça ne ferait que compliquer la transaction.

Vérifiabilité

La contrefaçon de monnaie est probablement aussi ancienne que la monnaie elle-même. Afin d’accepter et de placer sa confiance dans une monnaie, elle doit être impossible à contrefaire autant qu’elle doit être facilement identifiable comme étant légitime. La contrefaçon de monnaie entraîne une baisse de pouvoir d’achat d’argent réel.

Fongibilité

Les unités monétaires individuelles doivent être essentiellement interchangeables, c’est-à-dire que deux unités égales doivent être équivalentes et indiscernables ; il en va de même pour la divisibilité. Les réserves de valeur qui ne remplissent pas ces critères sont qualifiées de « non fongibles ». Un objet de collection, comme une œuvre d'art, est l'exemple le plus courant de ce qui peut être échangé comme de la monnaie non fongible.

Pourquoi accorde-t-on de la valeur à un objet ?

Les coquillages, les pierres précieuses ou même l’or n’ont fondamentalement aucune valeur intrinsèque si ce n’est le fait d’être jolis ou de briller, ou en ce qui concerne l’or, d’être un bon conducteur d’électricité. Pourtant, pendant des millénaires, ces objets ont servi de moyens d’échange. Leur valeur est liée à la confiance que nous avons placée dans ces objets.

Dans ce contexte, la valeur intrinsèque est la valeur perçue qui est attribuée à un objet.

Cette affirmation est encore valable aujourd’hui pour nos monnaies les plus communes et les plus utilisées comme l’euro et le dollar américain. Ces deux devises sont imprimées dans les banques centrales et ont de la valeur parce qu’elles sont soutenues par des gouvernements auxquels les gens accordent leur confiance.

En somme, la plupart des devises et des monnaies ont de la valeur parce que nous leur en attribuons une. Leurs utilisateurs croient en leur valeur. 

La confiance dans la monnaie et dans d’autres types d’actifs s’établit de diverses manières.

L'or et l'argent sont fiables puisque depuis toujours nous les considérons comme des métaux précieux et exploitons leurs propriétés décoratives pour fabriquer des objets de valeur. 

Les devises fiat (émises par décret gouvernemental) sont historiquement reconnues pour leur valeur parce qu’elles sont soutenues par les gouvernements et délivrées par les banques centrales.

Si une perte de confiance venait à se manifester dans un seul des facteurs qui établissent cette confiance, la valeur diminuerait inévitablement. Par exemple, l'hyperinflation (inflation massive), entre autres, est généralement déclenchée par la perte de confiance des citoyens d'une nation dans une monnaie.

Prêt à gagner des BEST ? Cliquez ici pour répondre au quiz !

Quiz Débutant

AUTRES LECTURES

LIVRES

  • Jean-Marie Albertini - Histoire de la monnaie. Du troc à l'euro ;
  • David Graeber- Debt - Dette : 5000 ans d'histoire ;
  • Yuval Noah Harari - Sapiens : Une brève histoire de l’humanité ;
  • Dominique Plihon - La monnaie et ses mécanismes.

LIENS

Du troc à l’argent

Histoire de la monnaie

L’histoire de l’argent

650 av. J.-C. à nos jours - Brève histoire de la monnaie

Monnaie de pierre

Qu’est-ce qu’un token non-fongible ?

Les trois fonctions de la monnaie et leur sabotage