Intermédiaire
Cours 11
4 min

Tout ce qu’il faut savoir sur les smart contracts

Comme vous l'avez appris dans la section Débutant de l'Académie, les smart contracts sont le moteur de la croissance du réseau Ethereum, conformément à l'objectif d'Ethereum de faire progresser les cas d'utilisation des blockchains.

  • Un smart contract est une représentation numérique et auto-exécutoire d'un contrat traditionnel ;
  • Le concept des smart contracts a été introduit par Nick Szabo en 1994 pour réduire le niveau de risque pour les parties contractantes ;
  • Le réseau Ethereum a démocratisé les smart contracts ;
  • Un smart contract constitue la base essentielle de chaque ICO.

Dans ce cours, vous allez apprendre ce qu’est un smart contract.

Les origines du smart contract

Les premiers précurseurs des smart contracts sont les terminaux de paiement aux points de vente et les distributeurs automatiques. Vous insérez dans le distributeur la somme d’argent égale au prix affiché de l'article de votre choix, puis vous recevez cet article directement par une fente située au bas de la machine. 

Ainsi, dans le processus de l’achat, la réception du paiement et le déblocage de l'article sont tous deux automatisés. Les smart contracts sont créés essentiellement pour exécuter automatiquement des processus tels que le traitement de paiement sous forme numérisée. 

Dans le processus de l’achat, la réception du paiement et le déblocage de l'article sont tous deux automatisés.

Exécution numérisée

En 1994, Nick Szabo, un cryptographe très respecté qui fait également autorité sur Ethereum, a eu l'idée d'utiliser des protocoles informatiques pour soutenir l'exécution des contrats sur les réseaux informatiques. Il a écrit dans un article :

« Les contrats intelligents réduisent les coûts de transactions mentaux et computationnels imposés par les mandants, les tiers ou leurs outils. Les phases contractuelles de recherche, de négociation, d’engagement, de performance et de décision constituent le domaine des contrats intelligents. Cet article couvre toutes les phases, en particulier la performance. Les contrats intelligents combinent des protocoles et des interfaces utilisateurs afin de faciliter toutes les étapes du processus contractuel. Cela donne de nouvelles façons de formaliser les relations qui sont bien plus fonctionnelles que leurs ancêtres inanimés inscrits sur du papier. »

Contrats immuables rédigés en code

Les smart contracts Ethereum sont des contrats auto-exécutoires et immuables rédigés en code informatique. Ils sont également autonomes et précis. En application, Ethereum est la technologie de référence en raison des capacités de scripting limitées de Bitcoin.

D'une certaine manière, les smart contracts sont la représentation numérique des contrats traditionnels, mais ils constituent essentiellement un ensemble de fonctions et de données stockées à des adresses spécifiques sur la blockchain. Les données peuvent être interrogées à l'aide de fonctions dépendantes de l’implémentation du smart contract, par exemple pour vérifier si un compte a accès aux fonds à transférer.

Les smart contracts Ethereum sont des contrats auto-exécutoires et immuables rédigés en code informatique.

Coûts de transaction mentaux et traducteurs de marché

Szabo a soutenu que les coûts de transaction mentaux (à savoir les processus de réflexion d'un consommateur avant de prendre une décision d'achat) constituaient un obstacle beaucoup plus important que les coûts de transactions computationnels pour s'entendre sur les termes d'un contrat. Les coûts de transactions mentaux sont provoqués par le jugement d’une partie quant à la valeur d’un objet. Les smart contracts résolvent ce dilemme en ce sens qu'ils sont codés pour répondre à l'environnement en fonction de certaines conditions contractuelles, telles que les signaux de prix, les préférences des clients ou tout type d'événement souhaité.  

Dans leur forme la plus élémentaire, les ‘traducteurs de marché’ obtiennent automatiquement les prix du marché et saisissent des préférences partielles des utilisateurs avant de ‘traduire’ le ‘contrat source’ en ‘contrat cible’. Szabo décrit cette démarche par analogie mettant en scène Alice et Bob qui négocient via les traducteurs de marché en fonction de leurs préférences et des prix du marché, jusqu'à ce que le smart contract soit exécuté. 

 

Cas d'utilisation des smart contracts

Un smart contract est donc constitué d’un code informatique qui s'exécute de lui-même dès que certaines conditions sont remplies. L'éventail des applications est large. Tout d‘abord, les smart contracts conviennent parfaitement à une utilisation dans les secteurs des services financiers et bancaires, par exemple pour les paiements, les règlements et les hypothèques. 

D'autres cas d'utilisation potentielle incluent les applications où des prévisions et des dépôts fiduciaires sont impliqués, comme les déboursements de fonds en cas de réalisation de certaines conditions, ainsi que les réclamations d'assurance et les successions, facilitant les procédures et ne nécessitant plus d'intermédiaire. Enfin, l'utilisation à grande échelle des smart contracts a commencé avec l'émergence des ICO, où les smart contracts permettent d'obtenir des conditions transparentes et équitables pour la vente de tokens. 

Les smart contracts conviennent parfaitement à une utilisation dans les secteurs des services financiers et bancaires, par exemple pour les paiements, les règlements et les hypothèques.

L’inconvénient, c’est que le contrat fonctionne strictement selon son code sans ne jamais pouvoir être modifié. Par conséquent, toute erreur dans le code d'un smart contract peut comporter des risques et des conséquences, comme la distribution d'un montant erroné au mauvais destinataire.

Envie d’acheter des cryptomonnaies ?

Lancez-vous

AUTRES LECTURES

LIVRES

  • Noe Adam — Ethereum ;
  • Liam Dubois — La rupture Blockchain ;
  • B. Ennebati — Blockchain, Explication De La Technologie Blockchain ;
  • Jacques Favier, Benoît Huguet — Bitcoin - Métamorphoses : De l'or des fous à l'or numérique ? ;
  • E. Masson — Comprendre la cryptomonnaie : BITCOIN, LIBRA, XRP, BLOCKCHAIN, SMART CONTRACT, TOKEN, MINEUR ;
  • Benjamin Verheye — Blockchain et contrats intelligents : Quel impact sur le notaire en tant qu'intermédiaire de confiance ?

LIENS

Les statistiques DApp 

Qu’est-ce qu’un smart contract ?

Qu’est-ce qu’un contrat intelligent et comment fonctionnent-ils ?

Qu’est-ce qu’un Smart Contract ou contrat intelligent ?

DISCLAIMER

Cet article ne constitue en aucun cas un conseil en investissement ni une offre ou une invitation à acheter des actifs financiers numériques.

Le présent article est fourni à titre d'information générale uniquement et aucune déclaration ou garantie, expresse ou implicite, n'est faite et aucune fiabilité ne doit être accordée quant à l'équité, l'exactitude, l'exhaustivité ou la justesse de cet article ou des opinions qui y sont contenues.

Certaines déclarations contenues dans cet article peuvent concerner des attentes futures fondées sur nos opinions et hypothèses actuelles et comportent des incertitudes susceptibles d'entraîner des résultats, performances ou événements réels différents de ces déclarations. 

Ni Bitpanda GmbH, ni aucune de ses filiales, conseillers ou représentants ne peuvent être tenus responsables de quelque manière que ce soit en relation avec cet article. 

Veuillez noter qu'un investissement dans des actifs financiers numériques comporte des risques en plus des opportunités décrites ci-dessus.